-
Le paysage aquacole, un des piliers agricoles prometteurs en Tunisie, ne cesse de miser sur le partenariat et l’investissement étrangers afin de promouvoir l’aquaculture en eau douce, en vogue actuellement. 
Fruit d’un accord de coopération entre le Groupement interprofessionnel des produits de la pêche et une ONG italienne pour le développement des pays émergents, «COSPE», l'unité pilote d'élevage de poissons en eau douce sera opérationnelle début 2011 à Tabarka.
Il s’agit d’une unité pilote dédiée à la culture de mulet et d’anguille du côté du port de Tabarka qui sera en mesure de créer des activités économiques ayant trait à l’aquaculture dans les régions rurales tunisiennes, avec un coût d’environ deux millions 600 mille dinars.
Ce projet d’exploitation et de valorisation des ressources aquatiques sera implanté dans les lacs de barrages du Nord-Ouest et aura une capacité d'élevage de 400 mille larves.